Accueil > Actus > Creps de la Réunion: Bernard Laporte , Président de la Fédération Française de Rugby à la rencontre des acteurs du rugby local

Creps de la Réunion: Bernard Laporte , Président de la Fédération Française de Rugby à la rencontre des acteurs du rugby local

 / Evènements + Visites

Quelques jours après le passage de l’Equipe de France de Rugby, Bernard Laporte, Président de la Fédération Française de Rugby, à son tour foule le sol de l’île de la Réunion le 08 juin 2017 pour une visite de deux jours. Il était accompagné par une délégation composée de Didier Retière (DTN), Sébastien Rière (président du comité de Mayotte et vice-président de la FFR chargé de l’ Outre-mer) et de Marie-Agnés Masdieu (secrétaire générale adjointe de la FFR) .

Cette visite s’est faite dans la perspective de la création d’un pôle outre-mer. En effet, l’ancien secrétaire d’Etat a l’intention de développer le rugby à 7 et considère que l’outre-mer présente un énorme potentiel.

L’ouverture d’un pôle d’excellence dans la zone Océan Indien permettrait aux ultramarins d’intégrer les sélections nationales avec une formation individuelle qui s’appuierait sur l’organisation de rencontres avec les équipes des autres pays de la zone. De plus, chaque zone des Dom (Antilles, océan Indien, Caraïbes) participerait aux Championnats de France. De cette façon le jeune aura l’opportunité de se former dans son territoire sans devoir partir trop tôt dans les centres de formation métropolitains.

Bernard Laporte a également l’intention de développer la filière d’accès au haut niveau en augmentant les sections sportives dans les écoles pour disposer de davantage de jeunes lors des détections à l’entrée au pôle. 

Dès son arrivée, la délégation est allée à la rencontre de ceux qui œuvrent pour le rugby local (les clubs, les élus, les partenaires). Ils ont visité le Creps de la Réunion et ses installations accompagnés de Daniel Blondy, (président du Comité Territorial de Rugby de la Réunion), de Martien Adolphe (CRT), de Fabienne Techer (CPE du Creps) et de Jérôme Henric (DJSCS). Ils ont pu observer les jeunes rugbymen du CERF ( Centre d’Entraînement Régional Fédéral ) lors de leur entraînement et échanger avec eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon Bernard Laporte, les installations à disposition des jeunes sont de bonne qualité et présentent l’atout majeur de se trouver à proximité des établissements scolaires.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la photo, Bernard Laporte serre la main de Joël Pajany, un jeune du Creps qui l’année prochaine va intégrer le pôle espoir de Talence à Bordeaux.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’année 2017-2018 sera donc une année de transition avec la création d’un CEL (Centre d’Entraînement Labellisé par la Fédération) qui évoluerait ensuite vers un POM (Pôle Outre-mer).

Selon une étude, 14% des rugbymen nationaux « sont originaires de l’outre-mer », des effectifs que la Fédération et son Président espèrent voir bientôt augmenter. Selon lui, l’outre-mer a un potentiel important qu’il faut développer et encourager. La venue du XV de France à la Réunion et à Mayotte allait dans ce sens et a eu un impact positif sur les jeunes à plusieurs niveaux, suscitant l’engouement, l’envie de pratiquer et l’augmentation du nombre de licenciés.

 

 

 

 

 

 

  • Partager
Crunch ! Ce site utilise des cookies ! En fermant cette fenêtre, vous acceptez les cookies sur votre appareil.En savoir plusFermer