Accueil > Actus > Rencontre avec Lucas CRÉANGE et Pascal PEREIRA-LÉAL, deux pongistes en route vers les Jeux Paralympique de Rio !

Rencontre avec Lucas CRÉANGE et Pascal PEREIRA-LÉAL, deux pongistes en route vers les Jeux Paralympique de Rio !

 / Les centres sportifs

IMG_1936_GF

À une dizaine de jours du début des Jeux Paralympiques de Rio 2016, nous sommes partis à la rencontre de deux des trois sportifs du CREPS de Poitiers qui participeront à cette échéance prestigieuse… Ms Lucas CRÉANGE ET PASCAL PEREIRA-LÉAL, tous deux membres du Pôle France sport adapté tennis de table.

Présent au « QG » du Pôle, comme l’aime à l’appeler Pascal PEREIRA-LÉAL, pour leur dernière semaine en stage de préparation, nos deux pongistes en ont profité pour « matcher » un maximum avec l’aide de leur relanceurs (Océan BELROSE, Simon SOULARD et Ritchie PALTON) et des clubs de la région, notamment ceux de Niort et de Poitiers. Après trois semaines intensives d’entraînements physiques et techniques à travers la France, les entraîneurs nationaux Yves DRAPEAU et Pascal GRIFFAULT ont choisi la stabilité de leurs athlètes pour terminer la préparation paralympique dans « leur » salle spécifique de tennis de table du CREPS. Au terme de cette semaine, ils repartiront s’entraîner quelques jours dans leurs clubs respectifs, avant de s’envoler pour Rio dès le 1er septembre. Début des épreuves pour nos deux athlètes le 8 septembre…

– COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS SPORTIVEMENT AVANT LE JOUR « J » ?
Lucas CRÉANGE : Je me sens en très grande forme. Je me sens bien préparé, car nous avons beaucoup travaillé avec Yves, les différents relanceurs et Pascal. J’ai même profité de mes vacances en Espagne pour participer à un stage de préparation, à titre personnel. J’y ai fait beaucoup de physique, je me sens donc vraiment prêt aujourd’hui.
Pascal PEREIRA- LÉAL : Je joue très bien lors des différents entraînements et je ne perds quasiment jamais contre un numéroté en ce moment … Tout va bien ! La confiance est là, même s’il ne faut pas se mentir et avouer qu’il y a un peu de pression, ce sont les Jeux Paralympiques ! Je gère et me sens malgré tout bien dans ma tête, avec surtout le sentiment qu’il y a un coup à jouer pour une médaille ! Je n’ai aucun regret sur ma préparation car j’ai énormément travaillé.

– QUELS SONT VOS OBJECTIFS RESPECTIFS LORS DE CES JEUX PARALYMPIQUES ?
Lucas CRÉANGE : C’est ma première participation aux Jeux, donc mon objectif principal est de bien jouer pour aller chercher une médaille. Si je peux être champion Paralympique, on ne va bien sûr pas s’en priver !
Pascal PEREIRA- LÉAL : La médaille est l’objectif premier, mais il faut noter que ce sera très difficile car la concurrence est rude ! Sur les 12 séniors masculins qualifiés lors du concours paralympiques, 10 sont potentiellement médaille d’or. Le niveau sera très relevé, car nous serons répartis en poule de 3 joueurs, dont seul le premier atteindra les quarts de finale. Mon objectif en sport est de toujours faire mieux et comme j’ai déjà participé aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 (médaille de bronze), je vise la plus haute marche.

– COMMENT APPRÉHENDEZ-VOUS VOTRE VOYAGE VERS RIO ?
Lucas CRÉANGE : Je suis déjà allé au Brésil lorsque j’étais enfant, durant les vacances d’hiver. C’est un bon souvenir, donc j’ai hâte d’y être.
Pascal PEREIRA- LÉAL : L’environnement climatique ne me déplaît pas et je parle Portugais, donc cela va beaucoup m’aider lors de notre phase d’acclimatation. Je vais tout de même rester un maximum dans ma bulle, pour ne pas me disperser et rester performant. Il y a toujours beaucoup d’ambiance lors de ces compétitions internationales, surtout au bord des tables. En plus, un de nos objectifs est déjà réalisé car nous sommes deux à partir avec Lucas. C’est un garçon en or et c’est tout simplement extraordinaire de partager cela avec lui, j’ai aussi hâte !

– LA SUITE DE VOTRE CARRIÈRE APRÈS LES JEUX ?
Pascal PEREIRA- LÉAL : J’aimerai vraiment continuer ma carrière après Rio. Mon objectif final serait de m’arrêter devant mon public, si Paris obtenait l’organisation des Jeux Paralympiques de 2024. J’aurais 41 ans avec l’objectif accompli d’avoir participé à 4 olympiades.

  • Partager
Crunch ! Ce site utilise des cookies ! En fermant cette fenêtre, vous acceptez les cookies sur votre appareil.En savoir plusFermer