Accueil > Actus > Rio 2016 : Boxe Olympique – Dominique Nato « Je suis si fier d’eux ! »

Rio 2016 : Boxe Olympique – Dominique Nato « Je suis si fier d’eux ! »

Après les JO, l’ancien DTN, aujourd’hui Directeur du CREPS de Nancy, revient sur les exploits de la boxe française à Rio.

dn

Ancien DTN de boxe, coach des médaillés olympiques Asloum, Thomas, Vastine, Djelkir, Dominique NATO, aujourd’hui Directeur du CREPS de NANCY à Essey qui abrite un Pôle France Espoirs de boxe, revient sur la folle épopée des boxeurs français à Rio.

Lorsqu’il décroche, Dominique NATO est encore dans les couloirs de Roissy. Au bout du fil, la voix est enjouée, mais cassée. Les émotions, le stress, la fête, le voyage retour, sont passés par là, même s’il avoue très humblement : « Je suis volontairement resté discret à Rio, loin derrière le staff. Il faut rendre hommage d’abord aux boxeurs, ensuite au staff et enfin à la Fédération et au Président MARTIN qui ont tous mis en œuvre pour que ces Jeux de Rio soient une réussite ».

Mais de là à imaginer un tel carton (six médailles dont deux d’or), il y a un pas…

Compte tenu du potentiel (deux champions du monde), on espérait au mieux trois ou quatre médailles, mais jamais six. C’est un record fantastique.

 

« Le physique a fait la différence »

Une bonne fée a posé sa baguette magique sur l’Equipe de France ?

Rien de tel que de surfer sur une dynamique aux Jeux. Les bons résultats en appellent d’autres. Ceux qui entrent sur leur ring veulent faire aussi bien, sinon mieux que les copains ou les copines qui ont brillé. Je suis très fier car c’est le résultat d’une politique sportive fédérale que j’ai mis en place pour les Jeux de Sydney en 2000. L’encadrement qui a si bien travaillé à Rio, c’est mon équipe, ce sont mes gars qui ont su hériter d’un savoir-faire en y apportant magnifiquement leur touche personnelle. Je suis si fier d’eux…

 

Qu’est-ce qui a souvent fait pencher la balance en faveur des boxeurs français pendant ces Jeux ?

Le physique. Ils sont allés souvent chercher la victoire dans le troisième round. Ils étaient remarquablement préparés. Chapeau au staff qui a réussi à garder les garçons et les filles sous pression après les qualifications.

 

Que pensez-vous de la boxe féminine ?

Elle est apparue aux Jeux de Londres en 2012. Le CIO veut encore et encore la parité.

En quatre ans, elle beaucoup progressé. Le tournoi était relevé, les combats étaient de qualité. Pour la Fédération, c’est exceptionnel ! Estelle Mossely et Sarah Ourahmoune vont faire des émules. De plus en plus de filles vont venir faire de la boxe, découvrir ce sport merveilleux.

« De la classe et une forte personnalité »

 

Tony Yoka va-t-il devenir le boxeur populaire que la France attend ?

Champion du monde, champion olympique, il est très fort, très beau à voir boxer. Il a beaucoup de classe, beaucoup de talent même si en boxe, seul le travail paye. Et puis, en dehors du ring, il a beaucoup de charisme, une forte personnalité. Il est très médiatique. C’est bien aussi pour notre sport.

 

On se souvient des injustices de l’arbitrage, aux Jeux notamment envers le pauvre Alexis Vastine. Comment avez-vous jugé l’arbitrage à Rio ?

Les boxeurs français n’ont absolument pas été lésés. La Fédération internationale a fait le ménage en virant certains arbitres. Et puis le nouveau pointage est beaucoup plus lisible. Tous les observateurs avertis que j’ai croisés à Rio le reconnaissent bien volontiers.

 

Voilà en tout cas des résultats qui prouvent que le Pôle France Espoirs avait bien sa place au CREPS de NANCY à Essey-lès-Nancy ?

Il y a plusieurs médailles olympiques françaises et étrangères qui sont passées par le Pôle de Nancy et sa nouvelle salle de boxe. C’est très valorisant pour l’établissement et j’espère que le Pôle va favoriser encore l’éclosion de nouveaux talents. Réussir, c’est bien, mais il faut maintenir le cap.

Les Jeux de Rio sont terminés. Dans 1.200 jours, Tokyo nous attend…

  • Partager
Crunch ! Ce site utilise des cookies ! En fermant cette fenêtre, vous acceptez les cookies sur votre appareil.En savoir plusFermer